Comment bien nourrir son âne en hiver?

December 16, 2015

Après les couleurs flamboyantes de l'automne, voici que les jours raccourcissent, les ciels sont gris, l'atmosphère humide et quand approchent les grands froids, il est bon de se poser la question de l'alimentation de son âne.

 

L'herbe se faisant plus rare, il faut veiller à ce que votre âne trouve une ration adaptée à son poid et aux conditons climatiques. 

 

Il n’est pas inutile de rappeler que l’âne est un animal qui à l’origine vit en zones arides ou semi-désertiques. La nourriture est peu abondante, épineuse, fibreuse, sèche. Pour trouver de quoi se nourrir, il doit parcourir parfois entre 35 et 45 km par jour.

Chez nous, il est sédentaire et suralimenté, le contraire de son milieu naturel. Il est donc important de bien le nourrir en choisissant un foin adapté et en lui donnant la juste ration.

 

Quel aliment donner?

 

L'aliment de base doit rester le foin, avec un ajout de paille (d'orge si possible).

 

Le foin doit être de bonne qualité, bien sec, vert, sans poussières, ni moisissures. Idéalement il est fait d’herbes de prairies naturelles sans pesticides ou engrais qui pourraient nuire à la santé de nos compagnons.

La ration de foin est à donner en deux ou trois fois, l'âne étant de nature gourmande si vous lui donner tout en une fois, il finira par tout manger. Etaler les repas permet a son système digestif d'être toujours en activité et ainsi lutter contre le froid. De plus, cela l'occupe, lorsque par mauvais temps, il est obligé de rester dans son abri. Manger et grignoter sont son occupation principale et si il ne mange pas il fini par s'ennuyer.

 

La paille améliore l’assimilation des aliments comme un foin trop riche ou des céréales.
La paille apporte des fibres indispensables à l’âne et lui évitera peut-être de grignoter votre grange. Il faut la choisir bio si possible, attention aux pesticides, la paille ayant eu des fongicides ou des pesticides est toxique pour nos ânes.
On peut en laisser à libre disposition. En plus, en hiver l’âne aimera se coucher dessus, car elle l’isole du sol gelé.

 

Le bois est une composante normale de l’alimentation de l’âne. Il favorise sa digestion, car l’âne a un grand besoin de fibres et il a besoin d’avoir quelque chose à ronger.

Il est conseillé de mettre à sa disposition un tronc de bois non toxique comme du hêtre ou du bouleau par exemple qu’il rongera selon ses besoins.

 

L'orge aplatie : Par grand froid ou avec des femelles gestantes ou allaitantes, des ânons en croissance, un âne à retaper, on peut compléter la ration avec de l’orge aplatie. 

Nous reviendrons dans un article ultérieur sur la nécessité ou non de donner des céréales aux ânes et en quoi les mélanges tout fait peuvent être nocifs pour eux.

 

L'eau : L'eau doit être disponible à  volonté. Elle doit être propre, l'âne est sobre mais boit quand même environ 13 L par jour. Il boira plus en été, mais le fait de manger des aliments secs comme le foin, l'hiver, l'amènera vers le point d'eau. Evidement les contraites de l'hiver, vous amèneront à vérifier plusieurs fois par jour si l'eau n'est pas gélée, briser la glace, enlever les morceaux qui flottent et à en mettre à disposition en suffisance.

 

La pierre à sel : Indispensable toute l'année pour amener les sels minéraux nécessaires à la bonne santé de l'âne. Elle peut être agrémentée d'oligo-éléments et de vitamines pour l'hiver.

 

Quelle quantité donner?

 

Un âne doit manger environ 1.5 % de son poids en foin. Il est bon de lui laisser en plus manger de la paille à volonté pour satisfaire ses besoins en fibres et garder son estomac actif.
Pour un âne de 250 kg, il faut environ 3.75 kg de foin par jour. Cela est valable pour un climat tempéré. Avec les grands froids, il faut adapter la ration aux rigueurs du climat. 

Vous pouvez augmenter la ration de foin  d'environ 33% si les températures descendent entre -5° et -15°. Ajouter y de la paille a volonté.

Ces rations sont évidements à titre indicatif, il y a plusieurs paramètres qui rentrent en compte comme le métabolisme de l'âne, son âge, son poids, etc

 

Pour ce qui est de l'orge aplatie, on peut en donner à raison de 500g à 1kg par jour maximum dans des conditions extrèmes.

 

Petit détail: toujours donner l'orge aplatie  sur un estomac plein pour que votre âne puissent bénéficier de leur apport nutritif. En clair donnez du foin ou de la paille (du lest) avant l'orge aplatie.

 

 

 

Please reload

Blog

Featured Posts

Un sanctuaire pour les ânes ?

February 7, 2016

1/3
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon

Inscrivez vous à notre newsletter

Suivez nous sur Twitter

Likez nous sur Facebook

FL' Ânier en Belgique

Le site des amoureux des ânes

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon

© 2017 by Ânes et Co